• page de garde
  • Blog
  • Politique de confidentialité
  • À propos de nous
  • French
AccueilArticle → Sextech : notre sélection pour tenir ses bonnes résolutions de 2022
Sextech : notre sélection pour tenir ses bonnes résolutions de 2022

Sextech : notre sélection pour tenir ses bonnes résolutions de 2022

Comme chaque année, janvier est l’occasion de prendre des résolution que personne ne tiendra. En 2022, autant lier l’utile à l’agréable, en misant sur la sextech pour tenir ses ambitions.

Devenir (un peu plus) écolo

Pas facile de faire rimer sextech avec écologie. Comme tout objet de consommation courante doté d’une batterie, les jouets pour adultes représentent un poids non négligeable sur la facture énergétique de l’année. Pour autant, de plus en plus de marques misent désormais sur une approche plus écologique, par exemple en réduisant le plastique de leurs emballages, ou en privilégiant les matériaux naturels, et la réparabilité.

C’est notamment le cas de Womanizer, qui lançait l’été dernier son modèle Premium Eco. Conçu en Biolene, un bioplastique composé à 70 % de matériaux naturels comme de l’amidon de maïs, l’appareil est non seulement biodégradable (dans des conditions industrielles, pas question de le jeter dans la forêt), mais aussi recyclable. Il est aussi possible de le démonter entièrement, ce qui le rend plus facile à recycler que les modèles classiques. Côté prix, on reste évidemment sur un tarif élevé, puisque tout comme l’excellent Womanizer Premium 2 sorti il y a quelques mois, le Premium Eco est affiché à 189€, pour une fiche technique moins étoffée.

Découvrir le Womanizer Premium Eco

Rappelons également que comme pour un téléphone ou un ordinateur, les sextoys munis de batteries ne doivent pas être jetés dans une poubelle classique, mais dans un bac de collecte dédié. La filière de recyclage concernant les jouets pour adultes reste tristement balbutiante en France et en Europe, mais l’enseigne Passage du Désir propose depuis déjà plusieurs années de collecter d’anciens appareils usagés (peu importe la marque et l’état), pour leur assurer une seconde vie grâce au recyclage. Une bonne action pour la planète et pour le porte-monnaie, puisque chaque jouet rapporté peut être échangé contre un bon d’achat.

Se remettre au sport

Sans doute la bonne résolution la plus populaire (et la plus dure) à tenir chaque année. En 2022, on oublie les cuisses qui se touchent, pour s’occuper de remettre en forme son périnée. Mis à rude épreuve dans la vie d’une personne à vulve, cet ensemble de muscle doit être stimulé de manière régulière pour éviter les mauvaises surprises qui peuvent survenir passé un certain âge. Alors plutôt que de miser sur la chance et la génétique, le plus sûr reste d’opter pour un rééducateur.

Livrée avec sa boîte de chargement et son application dédiée, la sonde périnéale Elvie fait partie des incontournables du genre. Aussi beau qu’intelligent, l’appareil se présente sous la forme d’un petit œuf, et propose une série d’exercices destinés à tonifier le périnée. Comme pour n’importe quel wearable connecté, l’application donne accès à un suivi de santé complet, et à un feedback sur les séances réalisées.

Affiché à près de 200€, Elvie n’est évidemment pas destiné à tous les budgets (d’autant plus qu’après un accouchement, les séances de rééducation périnéale sont à 100% prises en charge par l’Assurance Maladie). Sa facilité d’utilisation et son efficacité le rendent tout de même bien pratique au quotidien. Rappelons qu’en plus d’éviter les fuites urinaires, un périnée musclé permet aussi d’augmenter le plaisir lors des rapports, tout en diminuant les risques de descentes d’organes.

Découvrir le rééducateur Elvie

Pour rendre les exercices un peu moins rébarbatifs, on vous conseille aussi de jeter un œil à la sonde périnéale Emy. Imaginé par la start-up française Fizimed, l’appareil fonctionne sur le principe de la gamification : chaque séance est proposée sous la forme d’un jeu vidéo, et vous demande de scorer en dirigeant une montgolfière ou une fusée. On est loin du blockbuster vidéoludique, mais l’idée a le mérite d’être originale.

S’offrir son premier jouet pour adulte

Grâce au développement de la sextech, les jouets pour adultes n’ont plus la connotation pornographique qu’ils traînaient lourdement quelques décennies plus tôt. Devenus des objets de bien-être (presque) comme les autres, ils se retrouvent désormais dans bon nombre d’enseignes grand public, devenant accessibles à une clientèle qui n’aurait pas encore osé passer la porte d’un love-shop.

Pour un premier sextoy, le mieux reste encore de miser sur un petit gabarit. Exit les formes phalliques réalistes qui feront désordre sur la table de chevet. À la place, on vous conseille plutôt d’opter pour Coco de Puissante, un double stimulateur clitoridien sans contact doté d’une petite taille, mais de plusieurs gros atouts. À commencer par sa branche vibrante flexible, utilisable aussi bien en interne qu’en externe. Fabriqué en silicone médical doux, et porteur d’une démarche engagée mêlant féminisme et santé sexuelle, l’appareil est un parfait point d’entrée pour découvrir les joies de la sextech.

Découvrir Coco de Puissante

Pour celles et ceux qui sont prêts à y mettre le prix, on vous conseille aussi le génial SILA Cruise de Lelo. Principale rivale de Womanizer sur le marché des stimulateurs sans contact, la marque suédoise a su se démarquer avec une technologie d’onde sonique ultra-efficace, qui n’a franchement rien à envier à la concurrence. Spécialement pensé pour les personnes débutantes ou sensibles, ce jouet externe bénéficie d’une tête plus large pour une stimulation plus douce, là où le best-seller de la marque (le SONA) a justement tendance à parfois trop aller droit au but. Une ode à la lenteur et au lâcher-prise, dans un objet luxueux, aux finitions très haut de gamme.

Découvrir le SILA de Lelo

Relever de nouveaux défis

Comme chaque année, 2022 est l’occasion de faire le plein de projets et de défis. Oui, mais voilà : depuis le début de la pandémie, nos objectifs à court et moyen terme ont pris un sacré coup. Pour sortir de sa zone de confort sans bouger du lit, la sextech permet aussi de découvrir de nouvelles sensations et de (re)questionner son plaisir.

Pour les personnes à prostates qui n’auraient encore jamais osé sauter le cap, le comp_link id=14302]Loki Wave de Lelo[/comp_link] ou le Vector de We-Vibe sont deux alternatives connectées et redoutables à la stimulation du point P. On rappelle que cette glande située sous la vessie permet des orgasmes particulièrement intenses, à condition de bien vouloir déconstruire ses idées reçues sur les rapports anaux. Pour les débutants, le Vector permet de miser sur une taille XS, activable à distance grâce à la télécommande dédiée, mais aussi directement depuis un smartphone via l’application We-Connect.

Découvrir le Vector de We-Vibe

Pour les plus aventureux, le Loki Wave s’offre des dimensions plus imposantes, mais aussi une tête vibrante destinée au périnée. En plus de ses vibrations, il a l’énorme avantage de bouger, pour imiter une stimulation avec les doigts. Autre avantage non négligeable, sa forme mixte lui permet d’être aussi utilisé en stimulation clitoridienne interne et externe, à la manière d’une forme “rabbit”.

Découvrir le Loki Wave de Lelo

Faire des économies

La sextech est un formidable outil d’épanouissement, mais elle peut aussi rimer avec véritable gouffre financier. Comme les smartphones et les wearables, les objets sexuels connectés offrent des fiches techniques de plus en plus étoffées, pour des objets premiums qui dépassent facilement la barre des 100€. Pour celles et ceux qui n’auraient ni l’envie ni les moyens de dépenser plus d’une cinquantaine d’euros, il existe heureusement quelques alternatives.

À commencer par le Wanda de chez Wondertoys. Pour 49€, ce stimulateur clitoridien sans contact – le premier imaginé par Passage du Désir – propose la même technologie Pleasure Air que le célèbre Womanizer. Évidemment à ce prix-là, les finitions sont en plastique ABS, mais on retrouve tout de même une batterie rechargeable via son chargeur magnétique USB, ainsi qu’une certification 100% waterproof, une garantie de deux ans, et 10 niveaux d’intensité. Un rapport qualité/prix imbattable donc.

Découvrir Wanda de Wondertoys

Pour les pénis, on vous conseille de miser sur la marque L’Homme d’Aujourd’hui, qui propose une flopée de produits accessibles, loin de l’imaginaire pornographique lorsqu’il est question de jouets destinés aux hommes. À commencer par sa gaine ergonomique et réutilisable. Proposé à moins de 20€, l’objet n’est pas connecté, mais il permet de découvrir de nouvelles sensations, sans exploser le budget. Composé d’un matériau souple hypoallergénique, il sera beaucoup plus facile à manipuler que les célèbres œufs de Tenga, tout en s’assurant une durée de vie bien plus longue.

Découvrir L’Homme d’Aujourd’hui

Casser la routine, même en couple

Réservés aux plaisirs solitaires il y a quelques années, les jouets pour adultes ont depuis quelques années investi le lit conjugal, et se partagent à deux (ou plus). Grâce à la sextech notamment, il est désormais possible de contrôler le plaisir de son ou sa partenaire à distance. Reliés à des applications, l’œuf vibrant Jive de We-Vibe et la gaine pénienne Sam Neo de Svakom se contrôlent directement via un smartphone, et permettent au partenaire de prendre les commandes, qu’il soit dans la pièce à côté ou à l’autre bout du monde. Pratique pour les relations à distance.

Découvrir le Jive de We-Vibe

Découvrir le Sam Neo de Svakom

Pour les couples plutôt adeptes du présentiel, le Chorus de We-Vibe est aussi une excellente alternative. Avec ses deux moteurs vibrants (externe et interne), l’appareil est lui aussi contrôlable via une application ou directement depuis sa télécommande. S’il peut être utilisé à distance, son intérêt principal réside dans sa petite taille, puisqu’il pourra facilement être utilisé sans gêner la pénétration. De quoi faire plaisir à tout le monde, sauf au porte-monnaie : comptez tout de même 199€

Découvrir le Chorus de We-Vibe